head

Problèmes digestifs : la nervosité peut les provoquer

La nervosité peut provoquer des troubles digestifs
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Troubles digestifs

Près d’un tiers de la population adulte souffre de problèmes digestifs, la nervosité, qui se cache souvent derrière les symptômes, peut être provoquée par une situation de vie problématique ainsi que par des difficultés financières ou par des soucis au travai. Il est souvent très difficile d’y échapper, pourtant le stress et l’angoisse permanents peuvent mener à d’autres maladies en outre des troubles digestifs.

Les indicateurs du corps

A cause d’une nervosité permanente, les problèmes digestifs peuvent apparaître sous forme de ballonnement, d’ulcère de l’estomac, de reflux, mais la nervosité a un effet négatif sur la nutrition sanguine des intestins également. La nervosité peut générer une crampe d’estomac constante, une diminution de l’appétit, une douleur hypogastrique atroce, voire la maladie de Chron et le syndrome de l'intestin irritable (SII), ainsi que la côlite ulcéreuse. L’état de la flore intestinale est également affecté par la nervosité, son équilibre peut être bouleversée, ce qui peut entraîner d’autres maladies non seulement digestives. Parmi les problèmes digestifs dus à la nervosité il ne faut oublier ni la diarrhée chronique, ni la constipation, ni la nausée, ni le vomissement, ni les troubles du fonctionnement de la bile.

Au-delà des problèmes digestifs…

La nervosité permanente peut causer non seulement des problèmes digestifs, puisque l’absorption alimentaire insuffisante peut également provoquer la perte de cheveux et les états de carence ayant pour résultat des problèmes de peau. Ils sont nombreux à essayer d’apaiser la nervosité par un grignotage continu ce qui mène à une prise de poids, tandis que la consommation excessive des sucres et des hydrates de carbone est une voie directe vers les maladies fongiques, vers la rupture de l’équilibre acido-basique, vers l’affection dentaire voire vers l’hypertension. Sous l’effet d’un stress constant, la capacité de notre organisme à se protéger diminue, cela nous prédispose davantage à des infections. De plus, dans une situation de stress intensive une grande quantité de corticostérone est produite dans les glandes surrénales : la glycémie augmente, le risque  de l’ostéoporose devient plus grand et l’accumulaton de la graisse est favorisée.

Ne pas laisser qu’ils deviennent permanents

Ne pas oublier que les problèmes digestifs permanents peuvent provoquer une insuffisance de l’absorption des éléments nutritifs, et ainsi l’apparition des états de carence et des maladies associées également. A cause du blocage dans les intestins des aliments insuffisamment digérés, les toxines et les concrétions peuvent s’accumuler, la flore intestinale peut être désiquilibrée, et tout cela a un effet négatif sur l’état du système immunitaire.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter