head

Intolérance au lactose – Joyeux festin sans ballonnements

intolérance lactose
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Troubles digestifs

L’intolérance au lactose peut se manifester à tous les âges, il peut être temporaire ou définitif, mais avec l’adoption des habitudes alimentaires appropriées on peut supprimer les symptômes avec succès.
Voici quelques conseils pour pouvoir bénéficier des fêtes sans avoir des souffrance inutiles et évitables.

Causes et symptômes

L’intolérance peut se manifester à l’âge d’enfant ou adulte, les symptômes désagréables – diarrhée, vomissements, ballonnements, nausées, –  peuvent nous alerter.
L'intolérance au lactose est provoquée par un déficit de sécrétion de la lactase par l'intestin. La diminution de cette enzyme qui permet de digérer le sucre du lait empêche la bonne digestion du lactose présent dans le lait et produits laitiers. Quant aux causes, cela peut être héréditaire, c’est-à-dire le déficit en lactase est définitif ce qui est relativement rare. Par contre, la production de la lactase diminue avec l’âge, ce qui est le plus souvent derrière l’insuffisante production de lactase. Finalement, une intolérance temporaire peut se manifester provoquée par des maladies comme la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn, ou bien une intolérance passagère après une gastro-entérite ou les traitements antibiotiques. Une fois, l’équilibre de la flore intestinale est rétablie, ces dernières disparaissent.

Les symptômes les plus caractéristiques de l’intolérance au lactose sont le ballonnement, la diarrhée - entre 30 minutes et deux heures après la consommation du produit laitiers -, ou la perte du poids. Ces symptômes disparaissent avec l’élimination des produits alimentaires du régime alimentaire. Pour diagnostiquer le déficit en lactase, on peut tenir un journal alimentaire, mais le mieux est de consulter avec un expert pour réaliser de tests crédibles et simples à effectuer.

Comment s’alimenter en cas d’intolérance au lactose ?

Ce ne sont pas uniquement le lait, le yaourt et les fromages qui contiennent du sucre de lait, mais certains produits de viandes ou de boulangerie peuvent en cacher également. Au lieu de supprimer tout de suite tous les produits laitiers, il faut adapter la consommation de lactose au niveau de l’intolérance. Les signes cliniques d’intolérance varient beaucoup d’un individu à l’autre. Même les personnes intolérantes peuvent consommer une certaine quantité de lactose par jour sans avoir de symptômes gênants.
Si on élimine tous les produits laitiers il faut compter avec la perte des nutriments, vitamines, minéraux précieux qu’on doit supplémenter. Les produits laitiers sont riches en calcium, vitamines A, B2, B12 et D qui peuvent être supplémentés par la consommation des légumineuses, graines huileuses et poissons.

Pour préparer le repas de Noël, on peut remplacer le lait par des laits végétaux tels que celui d’amande, de riz, de coco ou soja. La consommation des yaourts natures aux cultures vivantes est possible en fonction du taux d’intolérance individuel car ils sont plus faciles à digérer que le lait ordinaire en raison de leur teneur en lactose réduite dû à la consommation de lactose par les bactéries probiotiques y présentes. Pareil pour les fromages à pâte dure comme le parmesan, le gruyère et ceux mous comme la mozzarella, la ricotta qui sont pauvres en lactose. Par contre même s’ils soient préparés sans lactose, les fromages fondus et à tartiner sont plutôt à éviter !

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter