head

Hyperacidité du suc gastrique : elle vous mène la vie d’enfer à vous aussi ?

hyperacidité du suc gastrique
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Troubles digestifs

L’hyperacidité du suc gastrique a pour conséquences non seulement la brûlure d’estomac désagréable, mais également d’autres symptômes qui peuvent empoisonner gravement la vie. Avec un peu d’attention ces symptômes peuvent être atténués, on peut même s’en débarrasser pour toujours.

 

Elle s’associe à un moral bas

Contrairement à la croyance populaire, l’hyperacidité du suc gastrique peut être causée non seulement par les aliments gras et lourds et par le café ou l’alcool, mais le tabagisme et certains médicaments, mais aussi l’acidification de l’organisme peuvent être tous respnsables de son apparition. Le stress, le manger précipité ainsi que les conservateurs et les additifs peuvent tous augmenter le risque de l’hyperacidité du suc gastrique qui s’associe souvent à la brûlure d’œsophage, à des crampes, à des flatulosités fortes, aux vomissement et au frisson. Les symptômes qui deviennent chroniques et le moral constamment bas éprouvent de nombreuses personnes, il y en a qui évitent de participer aux réunions amicales ou familiales dont les repas copieux font partie.

Le suc gastrique n’est pas un ennemi

Le suc gastrique joue un rôle essentiel dans notre organisme, il donne de la protection contre une multitude de pathogènes, et, de plus, il active les enzymes digestives produites dans l’estomac et facilite l’absorption de plusieurs substancs minérales et oligoéléments. Le suc gastrique ne pose problème que si l’organisme en produit trop, ou s’il regagne l’œsophage, les voies aérogènes et la cavité buccale à travers le cardia, et y provoque des irritations. Ils sont nombreux à y faire alors recours à des antiacides sans prescription, mais ces personnes ignorent que l’utilisation de ces produits cause de nombreux effets secondaires, dont la constipation, le mal de tête et les douleurs articulaires. Avant de prendre des médicaments il est très important de clarifier quelles sont les causes puisque’il se peut que l’hyperacidité du suc gastrique ne soit pas causée par une maladie, et qu’elle disparaisse à l’aide d’un simple changement de mode de vie.

Tuyaux pour soutenir l’estomac

En cas d’hyperacidité du suc gastrique éviter l’alcool et les boissons gazeuses causant le ballonnement, ne pas fumer et diminuer l’apport de caféine. Eliminer de son alimentation les légumes et les fuits aigres, le sucre, le chocolat, les saucisses pleines de sodium et des épices piquantes, sans parler des viandes marinées. Ne pas manger des aliments prêts à consommer puisque les additifs s’y trouvant causent non seulement l’hyperacidité du suc gastrique, mais ils bouleversent également l’équilibre de la flore intestinale, et irritent la membrane muqueuse de l’estomac. Ronger bien les aliments puisque les morceaux plus grands restent plus longtemps dans l’estomac et il faut plus de suc gastrique pour les digérer. Eviter les aliments gras et de manger trop. En cas d’hyperacidité du suc gastrique le yaourt nature maigre peut aider (non pas le ”yaourt de fruit” contenant des colorants et du sucre), ainsi que les volailles et des viandes blanches. Parmi les aliments protégeant l’estomac on retrouve la banane, le brocoli, l’épinard, la courgette, la carotte, la pomme de terre cuite et le riz, mais il existe encore de nombreux aliments qui ont un effet anti-inflammatoire. Afin d’atténuer l’hyperacidité du suc gastrique boire un grand verre d’eau ou un thé préparé de plante médicinale (de camomille par exemple).

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter