head

Orange : elle se bat contre la maladie meurtrière

orange
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Santé

L’orange a de nombreuses caractéristiques de préservation de maladies, mais ils sont peu à savoir que grâce à ses agents actifs elle peut également lutter contre le cancer. Ce n’est pas seulement sa pulpe qui est précieuse mais également l’huile se trouvant dans l’écorce d’orange.

Le fruit cru et le jus pressé frais sont bénéfiques tous les deux

Les anthocyanines (famille des flavonoïdes) de l’orange – utilisées comme colorant dans l’industrie alimentaire – atténuent les inflammations, et l’anthocyane est en plus un antioxydant fort qui garde cette caractéristique même après la consommation du fruit, sa pulpe peut être ainsi mangée crue ou pressée avec confiance. L’orange contient une grande quantité de vitamine C qui est également un antioxydant efficace, elle capte les radicaux libres pouvant être mis en rapport direct avec le développement du cancer et des processus inflammatoires, elle ralentit le vieillissement de la peau et renforce le système immunitaire. Selon les recherches les terpènes du fruit, qui appartiennent à la famille des carotènes, entravent l’apparition du cancer du côlon et du rectum, tandis que la limonène, composé principal de l’huile d’orange, exerce son effet anticancéreux principalement contre le cancer du sein. La bêta-cryptoxanthine se trouvant dans le fruit est également d’effet antioxydant, elle est transformée en vitamine A par l’organisme, est expressément efficace contre le cancer du poumon et apaise les symptômes rhumatalgiques. En quantité plus importante l’orange augmente aussi le taux d'interféron du sang, ce qui joue également un rôle essentiel pour combattre le cancer. De plus, le jus d’orange tue l’Helicobacter pylori, une bactérie pouvant être mise en rapport direct avec l’apparition de l’ulcère et du cancer de l’estomac.

Une amie du système digestif

Grâce à sa teneur en fibres, la consommation régulière de l’orange favorise la bonne digestion, diminue le risque de la diabète et de l’artériosclérose, nettoie le côlon des toxines causant entre autres le cancer. Puisqu’elle traite la constipation, l’orange remet en état le bon péristaltisme et le métabolisme,elle contribue ainsi au régime alimentaire aussi.

Source :

http://www.dailymail.co.uk/health/article-203365/Oranges-cut-cancer-risk.html

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter