head

Champignos médicinaux pour la santé : la nature prête son aide

Ganoderme
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Santé

Parmi les champignons médicinaux la ganoderme (Ganoderma lucidum) tient une place importante, et ce n’est pas par hasard, puisque ses propriétés permettant de prévenir des maladies sont quasiment innombrables. Ce champignon médicinal diversifié soutient le fonctionnement de l’organisme et peut être utilisé pour traiter des dilacérations mineures.

Une teneur en agents actifs incomparable

Ce champignon médicinal contient de l’acide pantothénique améliorant l’activité cérébrale et la mémoire, contient en outre des triterpènes virocides et protégeant le foie, ainsi que des stéroles diminuant le taux de cholestérole. Des polysaccharides antioxydants se trouvent également dans la ganoderme, mais ce sont les bêta-glucanes anticancéreux qui la rendent extraordinaire parmi les champignons médicinaux.

Une lutte contre les pathogènes

La consommation de l’extrait de la ganoderme permet de se protéger contre le rhume et la grippe, mais elle aide également à atténuer les symptômes de l’asthme et de la bronchite. Les composés antioxydants du champignon médicinal renforcent le système immunitaire, sont efficaces dans la lutte contre les radicaux libres causant les altérations néoplasiques, les inflammations, les problèmes du système vasculaire et le vieillissement précoce des cellules.

Une circulation sanguine intensifiée

La consommation régulière de ce champignon médicinal peut diminuer la pression sanguine, dilater les veines et en rendre les parois plus élastiques, elle permet ainsi de diminuer le risque de la formation des maladies cardio-vasculaires. Les agents actifs de la ganoderme contribuent à la bonne circulation sanguine, la consommation de ce champignon médicinal diminue le risque de la thrombose. La teneur en adenosine de la ganoderme dilue les graisses se trouvant dans le sang et dans le plasma, ce qui contribue à maintenir les veines et les artères propres.  En tant que champignon médicinal, elle améliore le fonctionnement du coeur, sa teneur en adenosine maintient en équilibre le niveau d’hormone et le niveau pH du sang, stimule la nutrition sanguine en améliorant ainsi les fonctions digestives.

Usage externe

A usage externe la ganoderme peut traiter des dilacérations mineures, des piqûres d’insecte, et peut aussi faciliter la guérison des cicatrices à l’issu des opération.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter