head

Nettoyage de l’organisme : ces 8 conseils peuvent aider

nettoyage de l’organisme
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Nettoyage intestinal

Auriez-vous pensé quelle quantité de toxines gagnent notre organisme par le biais des aliments et issu de l’environnement ? Des chercheurs ont établi que dans le côlon d’une personne adulte il peut y avoir plus de cinq kilogrammes de résidus alimentaires indigéré. Nous avons établi 8 conseils pour le nettoygae de l’organisme.

Nettoyer le côlon

La première étape du nettoyage de l’organisme est le nettoyage du côlon, surtout si la personne concernée souffre de la consitpation chronique, du ballonnement, de l’excédent de poids, des maux de tête, des hémorroïdes, du ventre gonflé ou des rhumes fréquents. Quand on consomme peu de fibres, la conséquence sera la concentration du contenu intestinal, qui fait que l’organisme ne sera pas capable de se débarrasser des toxines qui finissent ainsi par se reconduire dans l’organisme avec le flux sanguin.

Consommer plus de fibres

Les fibres alimentaires sont extrêmement importantes du point de vue de notre santé. Celles-ci se trouvent uniquement dans les aliments d’origine végétale, tels que les céréales, les légumineuses, la noix et bien évidemment les fruits et les légumes. La fibre aide à maintenir en mouvement le contenu intestinal, en empêchant ainsi l’apparition de la constipation et le développement des polypes et du cancer du côlon. La fibre, comme une petite ”brosse”, nettoie le paroi intestinal des concrétions accumulées, l’apport en fibres approprié est ainsi une partie indispensable du nettoyage de l’organisme.

Boire assez

Au cours du nettoyage de l’organisme, boire de l’eau pure, non chlorée, non froide mais plutôt tiède. Nous proposons de préparer la boisson suivante : mettre 2 cuillers à café de  vinaigre de cidre ou un cuiller à café de miel dans 2 décilitres d’eau tiède, et boire le matin à jeun.

Essayer la mono-diète

L’une des méthodes du nettoyage de l’organisme est la soi-disant mono-diète, consistant à manger et à boire des aliments homologues. Manger un seul type de fruit, de légume, de riz et boire un seul type de jus de fruit, etc. Choisir les fruits qui correspondent à son type de corps. En cas d’un métabolisme rapide, manger de la pomme, du coco, du raisin, de la pastèque ou de la poire. Ceux qui aiment les goûts diversifiés sont invités à choisir la pêche, la banane, la figue ou le jus de raisin. En cas d’un métabolisme lent, manger de la poire ou de la pomme.

Nourrir les ”bonnes” bactéries

Environ 400 espèces de bactéries vivent dans l’estomac, dans l’intestin grêle mais surtout dans le côlon. Ces bactéries constituent ensemble la  flore intestinale. La flore intestinale est unique chez tout le monde. Dans l’organisme sain ce sont les ”bonnes” bactéries qui sont en supériorité, celles-ci sont avant tout les bacilles du lait bleu, appelées aussi probiotiques. Elles son présentes sous forme naturelle dans la choucroute et dans les aliments au vinaigre.

Consommer des aliments verts

L’aliment vert le plus connu et ayant le plus grand nombre d’effets positifs est l’algue verte, la Chlorelle. Elle nettoie la flore intestinale de l’organisme et rétablit son équilibre et aide à évacuer les toxines des intestins. Elle a un effet bénéfique sur le système immunitaire. Sa teneur en chlorophylle a un excellent effet antiseptique, elle tue les bactéries et les champignons. Elle est essentielle dans la production des hématies, aide le fonctonnement cardiaque. Consommer la Chlorelle sous forme de pillule ou de poudre, le matin à jeun. Son dosage se fait en fonction du poids. Lors de son utilisation il faut veiller à consommer suffisamment de liquides.

Manger de la graine de lin

La graine de lin aide à supprimer la constipation chronique en empêchant ainsi l’accumulation des toxines dans l’organisme. Grâce à ses agents actifs la graine de lin stimule le fonctionnement du système intestinal. Il est idéal de moudre la graine de lin, au fur et à mesure du besoin du moment. Consommer avec (1-2 cuillers à soupe) de yaourt ou de fromage blanc à la faisselle.

Eviter les aliments suivants

Si l’on veut nettoyer son organisme des substances nocives, éviter les aliments suivants : entrailles animales, viandes rouges, aliments panés, charcuterie, sucre blanc, lait et œuf. Les légumes saisonniers sont les plus appropriés. Afin d’assurer le bon fontionnement du precessus digestif et de ne pas surcharger inutilement l’organisme, mâchonner toujours bien en mangeant.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter