head

Quels sont les effets de l’alcool ?

Quels sont les effets de l’alcool ?
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Mode de vie

La consommation occasionnelle de l’alcool est en majeure partie acceptée, mais quand quelqu’un commence à être trop souvent dans les vignes, le soupçon de l’alcoolo-dépendance apparaît. Les conséquences sanitaires peuvent en être graves, même fatales.

Pourquoi les gens boivent-ils ?

L’alcool aide à se détendre, à se relaxer, à remonter le moral, ces effets ont été mis en valeur par ceux qui boivent un verre de vin à la fin d’une journée dure. Cela n’est bien évidemment pas considéré comme pathologique, ainsi que le choc des verres modéré à l’occasion des fêtes en famille ou entre amis. Cela commence à tourner en mal, quand la consommation de l’alcool devient régulier ou même quotidienne pour finir par prendre les commandes de la vie de la personne concernée. Cela peut avoir de conséquences déprimantes : la personne qui est devenue alcoolo-dépendante, doit souvent subir la dégradation de ses relations humaines, les siens lui tournent le dos, elle perd son emploi, et sa santé sera aussi gravement touchée par la boisson.

Assassin liquide

Les effets nuisibles à la santé de l’alcool pourraient être longuement énumérés, parmi les symptômes les plus fréquents on retrouve les problèmes digestifs qui deviennent chronique, la dégradation grave de la flore intestinale, l’apparition de l’ulcère de l’estomac ou du duodénum, mais l’inflammation de l’ œsophage, des infections de la cavité buccale, la dégradation des dents, la déshydratation de la peau et les problèmes des voies urinaires sont également fréquentes. La boisson a également un effet négatif sur les muscles cardiaques et sur les voies urinaires également, ainsi que sur les tissus hépatiques. La personnalité des alcoolo-dépendants se déforme, ils deviennent souvent agressifs, apathiques et irresponsables, mais ils peuvent ne pas reculer même devant l’infraction à la loi afin de se procurer de l’alcool. L’alcool n’épargne pas le système nerveux non plus, sa consommation prolongée peut générer de l’abrutissement, de la neuropathie et du syndrome Korsakoff, ce dernier est causé par le manque de l’absorption de la vitamine B1 et par l’insuffisance de l’alimentation. Ce tableau clinique s’associe malheureusement à l’amnésie, aux troubles de la vue, aux troubles de l’équilibre, et sans traitement il peut être même fatal.

Données effrayantes

Sur l’échelle mondiale, l’alcool est la troisième cause de maladie, il a plus de victime que le virus VIH. Selon l’OMS deux milliard de personnes sur la planète souffrent des problèmes d’alcool, dont près de deux millions meurent tous les ans. Ils sont nombreux à mourir à cause de la cirrhose atrophique ou du cancer causés par l’alcoolisme, ou encore dans des accidents dus à l’empire de l’alcool. Selon les sondages les jeunes commencent à boire de plus en plus tôt, l’alcoolisme des jeunes n’est pas non plus rare, et cela a pour conséquence la déchéance ou le développement d’autres dépendances (drogue, médicaments, etc.). 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter