head

Etes-vous un maniaque de friandises ? Peut-être que ce n’est pas le sucre dont vous avez envie !

friandise
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Curiosités

Avez-vous une manie de friandises ? Vous n’avez que le chocolat et les gâteaux en tête ?Il se peut que vous souhaitiz chasser le stress, la nervosité, la mauvaise humeur ou le manque de nutriments, mais il se peut aussi que vous souffriez d’une infection Candida.

Ils sont nombreux à faire recours aux friandises à cause d’une oisiveté permanente, certains les utilisent pour effacer le chagrin, mais il existe des personnes qui ont simplement une dépendance au sucre. Parmi ces derniers, ils sont nombreux à manger trop, ce qui peut mener rapidement à un excédent de poids et – par le biais des kilos en trop – à des maladies. Il ne faut pas non plus négliger le fait que le sucre augmente le taux des radicaux libres nocifs dans l’organisme, accélère le vieillissement, a un effet négatif sur le système immunitaire et, de plus, il dégrade les dents. Il se peut qu’on ait irrésistiblement envie d’un goût doux ou d’un aliment sucré parce que l’organisme signale ainsi la carence en nutriments s’associant souvent à des problèmes d’ongles et de cheveux.   

Le Candida peut être le responsable

Il est bon de savoir que la présence du Candida albicans contribue au désir des friandises. Il s’agit d’un cercle vicieux, puisque plus on mange des friandises, plus ce champignon se propage, ce sont au fond nous-mêmes qui le ”nourrissons”. Il arrive que ce désir est provoqué par un manque de phosphore ou de chrome, ou encore par un taux de  tryptophane bas, jouant un rôle dans la production de deux hormones – la mélatonine et sérotonine – tout en influençant ainsi le moral. Quand on a envie de manger des friandises dans ce cas dernier, manger plutôt du flocon d’avoine, de la datte, de la graine de courge, du grain de tournesol, de la cacahouète, tandis que le phosphore peut être suppléé à l’aide du stévia. L’envie de grignoter permanente peut être facilement supprimée en mangeant des petites quantités d’aliments quatre ou cinq fois par jour, cela peut permettre d’éviter que la glycémie soit instable.

A cause du moral bas

Une envie de chocolat peut être générée par le manque de potassium, de magnésium et de cuivre, il est cependant plus probable qu’on souhaite tout simplement remonter le moral bas. Le chocolat augmente rapidement le taux de dopamine – appelée aussi ”hormone de bonheur” – de l’organisme, il est en plus riche en potassium,  en magnésium, en cuivre et en vitamines A, D, E et B. Aussi, sa teneur en magnésium et en caféine peut remonter le moral et diminuer la fatigue.

Garder la mesure

Si l’on arrive à diminuer la consommation de sucre journalière en dessous de 40 grammes, l’état de santé peut être considérablement amélioré, on devient plus énergétique, on sera moins touché par les maladies, on aura moins du mal à garder le poids idéal et, en plus, la peau reste fraîche et sans rides.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter