head

Champagne - à votre très bonne santé!

champagne et ses bienfaits
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Alimentation saine

Il est difficile d’imaginer une fête sans champagne. Pour porter un toast ou lors d’un anniversaire, mariage et le passage à la nouvelle année le 31 décembre : ce sont des occasions où nous trinquons avec nos amis ou convives. Dû à son contenu d’alcool on pourrait penser qu’il n’a que des effets néfastes pour la santé. Pourtant, la consommation modérée de champagne a les mêmes effets bénéfiques que ceux observés avec le vin rouge. Le champagne contient plusieurs centaines variétés de polyphénols, dont le fameux resvératrol, qui permet à la vigne de résister aux parasites. Même si les polyphénols soient en moindre quantité que dans certains vins rouges, leur effet est suractivé par la double fermentation lors de la fabrication du champagne.

Seuls les initiés savent que le champagne a été officiellement un vin thérapeutique. Plusieurs médecins l’avaient utilisé à des fins médicinales. Le docteur Loebenstein-Loebel, professeur à la faculté de médecine d'Iéna en Allemagne au début de 19ème siècle dit qu’«au moyen de sa matière sucrée et de son gaz acide carbonique, le vin de Champagne produit un excellent effet de digestion... Il ramène le calme et la gaîté chez les malades tristes et hypocondres » ainsi ce vin pétillant a été utilisé contre les troubles digestifs et pour renforcer les organes internes des patients.

Les effets bénéfiques du champagne

Élaboré à partir de trois cépages (pinot noir, pinot meunier et chardonnay), le champagne est un breuvage riche en polyphénols antioxydants qui agissent contre les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules.
Le gaz carbonique du champagne stimule les sécrétions des glandes de l’estomac et ouvre l’appétit. Grâce à son légère acidité, il combat la paresse de l’estomac et provoque la sécrétion salivaire.

Ce vin possède aussi des propriétés laxatives. Un verre après le repas du soir favorise la mobilité du colon et la digestion. Attention, au-delà de deux flûtes, on obtient l’effet inverse car la réaction du pancréas provoque une réduction du mouvement du tube digestif et une difficulté d’évacuation.

L’un à deux verres de champagne par jour diminuent le risque de subir un accident vasculaire cérébral ou des troubles cardiaques. Ses polyphénols participent à l’amélioration du fonctionnement des vaisseaux sanguins en favorisant la circulation du sang, tout en diminuant la pression artérielle et le risque du développement de caillots.

La consommation modérée de champagne permet d’améliorer la mémoire, et contribue à prévenir les pertes cognitives et protège de la maladie d’Alzheimer. Sa teneur en magnésium, en cuivre, en fer ionique, en calcium et en zinc fait du champagne un excellent somnifère. Il endort aussi efficacement que les produits hypnotiques, mais sans les effets secondaires. A petite dose, il stimule le cerveau afin de libérer des substances favorisant le sommeil.

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter